Vous lisez :

Booba ouvre un pop-up store ce week-end à Paris

Partagez sur :

Booba DCNTD

Posté par Salomé Moisson - 3 June 2019

Booba ouvre un pop-up store ce week-end à Paris

Le pop-up store de Booba sera ouvert les 7, 8 et 9 juin dans le 3ème arrondissement de Paris. L’occasion pour les fans de B2o de retrouver les pièces de la collection DCNTD.

Il y a quelques mois, Booba avait annoncé la fin de sa collaboration avec Ünkut, révélant par la même occasion le lancement de Disconnected, ou DCNTD. Teasés depuis novembre, les fans du Duc de Boulogne ont enfin eu plus d’informations sur cette mystérieuse marque grâce à une vidéo postée sur le compte Instagram de celle-ci. 

À l’instar de PNL, Booba lance un magasin éphémère en plein cœur de Paris.  La collection sera ainsi disponible du 7 au 9 juin au 56 rue Notre Dame de Nazareth, de 10h à 20h. On imagine évidemment qu’après tant d’attente, il faudra être patient pour se procurer des pièces de la marque.

Vous lisez :

Isakin et Sawa s’associent de nouveau sur quatre modèles

Partagez sur :

SAWA x ISAKIN

Posté par Mélodie Raymond - 3 June 2019

Isakin et Sawa s’associent de nouveau sur quatre modèles

La marque parisienne Isakin, fondée par Thomas Traoré, s’associe une nouvelle fois à la griffe engagée pour l’Afrique, Sawa.

Distribuée en édition ultra limitée, la collection Isakin x Sawa fait la part belle aux imprimés ethniques à travers quatre pieds jouant sur le détournement de toiles de tapisserie. La texture de la semelle est de son côté inspirée de la vannerie traditionnelle africaine. Pour cette capsule, les deux marques installées dans le 18ème arrondissement de Paris misent sur la sneaker semi-montante Lishan, inspirée des modèles vintages de basketball.


Pour ne rien gâcher à l’esthétique, l’éthique entre également en jeu lorsqu’il s’agit de parler d’Isakin ou de Sawa. En effet, la première met le savoir-faire français au coeur de ses pièces et favorise la production locale. Elle privilégie par ailleurs l’upcycling en utilisant des stocks dormants de l’industrie textile pour limiter sa consommation d’eau et l’utilisation de produits chimiques. La seconde est quant à elle la première marque africaine de baskets premium. Créée au Cameroun en 2009, la marque Sawa fabrique ses produits en Ethiopie depuis 2011, où elle assure à tous ses employés un contrat permanent et une rémunération supérieure au salaire moyen malgré la faible production.


Pour mettre la main sur cette collaboration, rendez-vous sur le site d’Isakin ou dans la boutique du 9 Rue André del Sarte, niché dans le quartier parisien de Barbès. Vous y retrouverez les quatre silhouettes au prix de 135 euros.

Vous lisez :

Acne Studios x Starter Black Label : sportswear logoté et coloré

Partagez sur :

ACNE x STARTER BLACK LABEL

Posté par Erwan Helleux - 3 June 2019

Acne Studios x Starter Black Label : sportswear logoté et coloré

Acne Studios s’associe à la marque de sportswear Starter Black Label et propose une collection capsule où les deux enseignes mêlent leurs esthétiques. La marque américaine utilise son attrait et son expérience des logos, qu’elle appose sur les pièces iconiques du suédois.

Voilà un mariage qui surprend. La mode colorée, simplifiée et élégante d’Acne Studios se mélange donc avec l’esprit sportswear, le goût du branding et du logo propre à l’américain Starter Black Label. Un mariage exclusif puisque cette collaboration s’illustre seulement dans une ligne exclusive textile hommes et femmes, comprenant une vingtaine de pièces.

Acne Studios se plait donc à dévoiler sa vision des pièces sportswear classiques du vestiaire américain. Les chemises et les casquettes de baseball ainsi que les maillots et les shorts de basketball, rayonnent dans des tons roses, blancs ou encore bleus. Des couleurs pastels à l’image d’un vestiaire suédois, qui lui aussi est modifié. Les classiques denims que sont les jeans 1996 et 1997 et les vestes 1999 et 2000 sont ainsi habillés d’un patchwork de logos où se mêlent les emblèmes des deux marques. Ainsi le S et l’étoile de Starter s’affichent aux cotés des inscriptions Blå Konst  et Stockohlm, sur une varsity jacket qu’il est difficile d’oublier. Finalement, une série de tee-shirts, où s’affichent aussi ces logos, vient terminer cette collection capsule.

Oscillant entre l’élégance suédoise et le vestiaire populaire et sportif américain, cette collaboration présente un nouveau travail du logo et des couleurs, qui devrait séduire les foules pour l’été. Une capsule d’ores et déjà disponible, dans certains points de vente Acne Studios et sur son site, dans une gamme de prix comprise entre 80€ (casquette) et 580€ (les vestes).